Histoire de l'algue ...

La spiruline est une cyanobactérie apparue sur Terre il y a 3.5 milliards d’années. Elle est reconnaissable à sa forme spiralée mesurant de 0,2 à 0,5 mm de long.

A l’origine de tous les végétaux terrestres ainsi que de l’apparition des êtres vivants aérobies (qui utilisent de l’oxygène pour vivre), la spiruline est un organisme unicellulaire capable de photosynthèse.

 

Son apparition a permis, par ce processus de photosynthèse, de transformer l’atmosphère irrespirable en un environnement viable pour les organismes utilisant de l’oxygène.

Actuellement, on considère que 90% de l’oxygène terrestre (environ 330 milliards de tonnes) provient des algues.

Elle se développe à l'état naturel dans les lacs de la ceinture tropicale, au Mexique, dans les Andes, au Tchad, au Kenya, en Inde, en Chine etc...

D’après les fresques du Codex de Florence, les Aztèques savaient comment récolter et traiter la boue verte qui se développaient à la surface de leurs lacs, pour en faire une sorte de galettes dénommées Tecuitlatl. En fait, cet dont raffolait les indiens n’est autre que la spiruline.

L’histoire raconte, en effet, comment les « coureurs de poissons » de l’empereur Moctezuma, s’alimentaient de Tecuitlatl, pour se relayer et ramener du poisson de mer frais aux cuisiniers de l’empereur, alors que le palais se trouve à quelque 300 kilomètres et à 2000m d’altitude du golfe de Mexique. Nous sommes alors face à l’EPO naturel !

Si les Aztèques sont connu comme étant très friands de Tecuitlatl, ce sont les Incas qui sont les premiers à cultiver les algues alimentaires, origines de la spiruline, dans leurs réseaux de canaux navigables.

Les premiers scientifiques qui ont enquêté sur les conséquences de la malnutrition en Afrique se sont étonnés de constater qu’une tribue ; les kanembous ; ne souffrait pas de malnutrition. En effet, les Kanembous, un peuple qui habite les rives du lacs Tchad, ont toujours inclus le Dihé dans leur alimentation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Dihé est le nom local de la spiruline qui pousse naturellement en bordure du Lac Tchad et qui est récoltée traditionnellement depuis des générations par des groupements de femmes. Cette ressource naturelle, présente sur un large territoire, est gérée de manière traditionnelle et ancestrale par la communauté «  Kanembous ».

observation de la 

spiruline au microscope

Ethiopie

Soudan

Inde

La Ferme du Courtis Flamand

26, rue principale
62910 Moringhem, France

Contactez - nous

fcfspiruline@yahoo.com

    06 74 71 18 38

    06 22 29 32 17